•  

     

    MITSVOT    מצוות      

     

     

    מצוה     MITSVA

     

     

     

    Le mot mitsvah 

     

    • Le mot mitsvah signifie prescription (de צוהtzavah, "commander"). Ce mot désigne les prescriptions de la Torah que les rabbins ont fixé à 613, ou la Loi juive elle-même.

     

    • Mitsva signifie connexion (de la racine tsavta). Chaque mitsva révèle la finalité cachée de l’instant où elle est accomplie ainsi que de l’objet matériel avec lequel elle est accomplie, nous connectant ainsi à notre Créateur.

     

    • Le mot mitzvah désigne également un acte de bonté ( ex : la charité, la visite aux malades ... ) car selon les enseignements du judaïsme toute loi morale vient des commandements divins.

     

     

    Qui pratique les mitsvot

     

    Le Midrash enseigne que toutes les mitsvot commandements furent donnés au peuple hébreu sur le mont Sinaï par D.ieu.

    Elles ont été données par Moïse aux fils de Yaacov.

    Les nations sont tenues de respecter les 7 lois noahides* données à Noé.

     

    * Voir les lois Noahides dans rubrique "parasha de la semaine" dans "parasha  Noah".

     

     

     

    613 mitsvot

     

    Le Talmud a dénombré 613 commandements :


    - 248 Mitzvot Assè
          (prescriptions positives
    ) : FAIRE

      Exemple : étude de la Torah, respect du shabbat et des fêtes, circoncision...


    - 365 mitzvot lo taasè (prescriptions négatives) : NE PAS FAIRE.

      Exemple : voler, mentir, ne pas respecter la casherout ou le shabbat...

                                                                                                                                             Le nombre des mitsvot positives est celui des parties du corps humain.                                  Le nombre des mitzvot négatives est celui des nerfs du corps et aussi des jours de l'année.

    Cette prière en parle : "Que ce soit Ta volonté, notre D.ieu et D.ieu de nos pères, de m'accorder une santé complète, la santé du corps et la santé de l'esprit, afin que je sois en bonne santé et fort, dans les 248 membres et 365 nerfs de mon corps et dans mon âme, pour accomplir votre sainte Torah". (cf «Od Yosef Hai, Parashath Beshallaḥ, Oth 8,9)

     

    Certains sages pensent que le nombre de mitsvot ne peut compté et qu'il est supérieur à 613. Mais pour l'ensemble des juifs, les lois de la Torah ont été fixées à 613.

     

     

    מצוה     MITSVA 

    Liora

     

    A quoi correspondent les mitsvot

     

    1.Nous devons craindre Dieu. Nous devons prier Dieu et prononcer des bénédictions chaque fois que nous le pouvons. Nous devons étudier la Torah à toute occasion et chercher par cette étude à nous améliorer et à rendre le monde meilleur, à faire « Kidoush Hashem » la sanctification du Nom).

     

    2. Interdit de l’idolâtrie. Nous n’avons pas le droit de représenter Dieu ni même de le définir, il est insaisissable. Nous ne devons pas apporter crédit aux superstitions. Nous ne devons adorer aucune personne ni aucun objet. 

      

    3. Le rituel quotidien. Le cadre traditionnel permet aussi une relation formelle au divin. Nous lisons le Shema Israël matin et soir. Nous mettons un châle de prière ( Talit ) et des Tefilines chaque jour (sauf Shabbat et fêtes). Nous posons une Mezouza à la porte de la maison. Nous disons les prières quotidiennes et la bénédiction après le repas...

     

    4. Le Shabbat et les fêtes. Le calendrier juif est important et nous le respectons. Cela nous permet de spiritualiser le temps qui est une dimension essentielle pour l’être humain et de garder notre identité. Nous nous abstenons de tout travail le Shabbat. Nous devons le sanctifier par le Kiddoush et nous consacrer à l’étude de la Torah et à nos proches ce jour-là. Nous respectons les fêtes et leur rituel et cherchons à en comprendre le sens.

     

    5. La Cacheroute. Nous mangeons kasher, nous ne mangeons pas des aliments interdits et ne mélangeons pas le lait et la viande. Ainsi nous sanctifions notre corps et maîtrisons nos instincts.

     

    6. Amour de la vie. La vie est un don précieux qui mérite respect absolu et joie. Interdit de toute morbidité. Se réjouir de ce que l’on a et de la beauté. Apprendre à voir le bon côté des choses. Rire et faire rire les autres. Chaque instant de vie est précieux et il nous est interdit de perdre notre temps « bitoul zman ». Nous voulons être optimistes.

     

    7. Sagesse. Respect de la sagesse et recherche de la fréquentation des Sages. Etude des grands textes et réflexions sur toute chose. Avoir toujours un livre en poche et un sujet à travailler. Fuir  le "méchant".

     

    8. Le prochain. Chaque personne a en lui une étincelle du divin et mérite respect et attention. Nous devons aimer les autres êtres humains comme nous-mêmes. Ne jamais faire aux autres ce que l’on ne voudrait pas qu’on nous fasse. Respecter l’étranger. Aider le faible. Soutenir les pauvres. Donner de l’argent à la Tsedaka. Visiter les malades. Ne pas tuer. Ne pas voler. Ne pas tromper. Ne pas faire honte. Ne pas vexer. Rendre l’objet que quelqu’un a perdu. Porter secours à toute personne en danger. Rendre les autres heureux... 

     

    9. La famille. Respect des parents. Souvenir des ancêtres. Respect de son conjoint. Éducation des enfants dans les Mitsvot. Paix du foyer. Avoir une maison accueillante et ouverte aux autres. La famille est le centre de la vie juive et doit être préservée de toutes nos forces.

     

    10. Responsabilité. Si nous commettons un dommage, nous devons le réparer. Si nous faisons du mal à quelqu’un, nous devons lui demander pardon. Nous sommes responsables de nous-mêmes et de nos biens. Nous avons le devoir de nous réconcilier et de faire la paix.

     

    11. Justice. Nous devons la rechercher et vouloir son règne. Nous ne devons pas juger les autres. Nous devons nous insurger contre les injustices et tout faire pour améliorer la société (« Tikoun Olam »).

     

    12. Respect du corps. Nous avons l’obligation de nous garder en bonne santé. Interdit du tatouage. Interdit de faire mal à son corps ou de consommer quelque chose de mauvais pour la santé. Se conduire avec pudeur.

     


    13. Respect de l’Autre.
    Ne pas profiter de sa force ou de sa position. Ne pas mal payer les employés. Ne pas exploiter ni tromper en affaires. Faire son travail correctement. Ne pas être injuste. Ne pas faire de mal à une bête. Nous devons rejeter tout orgueil en nous et chercher l’humilité.

     

    14. Sentiments. Interdiction de convoiter ce qui est aux autres. Interdiction de haïr son prochain. Interdiction de vouloir se venger et de porter rancune. Nous devons travailler sur nous-mêmes pour avoir un sentiment d’amour et de compassion envers chacun. Devoir d’être joyeux.

     

    15. Parole. Interdiction de la médisance. Ne pas dire des choses négatives. Interdiction de mentir, d’insulter, d'être grossier, de maudire les autres. Avoir un langage constructif.

     

    16. Respect de la création. Interdit de détruire sans raison. Ne pas tuer un animal pour rien. Ne pas abîmer les plantes ni les arracher. Ne pas jeter de nourriture. Ne pas gâcher de l’argent. Ne pas polluer inutilement.

     

    17. Amour d’Israël. Nous devons aimer le peuple juif et tout faire pour sa grandeur et sa survie. Nous devons aimer la terre d’Israël et la préserver. Nous apprenons l’hébreu et la culture juive. Nous devons étudier l’histoire juive. Respecter les livres de Torah. Etre solidaire de tout juif en détresse. Rapprocher le juif de la Torah et de la foi en D.ieu.  

    De très no

    mbreux livres ont été écrits sur cette question.

    Progression spirituelle 

     

    • Pratiquer les mitsvot chaque jour de notre vie nous permet une discipline, une exigence de soi, et une progression spirituelle si on recherche dans la Torah leur raison d'être spirituelle.

     

    • Pratiquer une mitsva avec son coeur, et une réelle kavana intention, permet de renforcer notre être et notre caractère, et notre corps positivement ( puisqu'il y a une mitsva en lien avec chaque nerf et chaque partie du corps ).

     

    • Méditer au sujet des mitsvot nous fait réaliser la portée positive ou négative de chacun de nos actes et de nos pensées, et la grande responsabilité que nous avons donc chaque jour de notre vie.

     

    • On doit pratiquer de manière totalement désintéressée chaque mitsva pour elle-même, et chaque mitsva nous amène à une nouvelle mitsva.

     

     

    Où se pratiquent les mitsvot

     

    • Certaines mitsvot ne sont pratiquées qu'en Israël : par exemple les lois liées à la terre et sa culture (chemita, orla) ainsi celles du culte dans le Temple ( les korbanot ).

     

    • Certaines mitsvot ne peuvent plus être pratiquées car le Temple a été détruit.

     

     

    מצוה     MITSVA

     

    Rappel des mitsvot    

     

         

     

                                                                                 

                                                                                                                                                         wikipedia

     

    Les tsitsit franges du talith châle de prière ont 613 noeuds pour rappeler les 613 mitsvot à celui qui le porte.

     

     

     

    __________________________________________________________________________

     

     

    QUEL EST LE NOMBRE DE MITSVOT ? ...

     

     

         David vint et  réduisit les mitsvot à 11, ainsi qu'il est dit :

    Éternel,qui séjournera dans Ta tente? Qui demeurera sur Ta montagne sainte? - Celui qui marche dans l'intégrité, qui pratique la justice et qui dit la vérité selon son cœur. Il ne calomnie point avec sa langue, il ne fait point de mal à son semblable, et il ne jette point l'opprobre sur son prochain. Il regarde avec dédain celui qui est méprisable, mais il honore ceux qui craignent l'Éternel; il ne se rétracte point, s'il fait un serment à son préjudice. Il n'exige point d'intérêt de son argent, et il n'accepte point de don contre l'innocent. (Psaumes 15:1-5)

         Isaïe vint et les réduisit à 6, ainsi qu'il est dit :

    Celui qui marche dans la justice, et qui parle selon la droiture, qui méprise un gain acquis par extorsion, qui secoue les mains pour ne pas accepter un présent, qui ferme l'oreille pour ne pas entendre des propos infamants, et qui se bande les yeux pour ne pas voir le mal… (Isaïe 33:15)

         Michée vint et les réduisit à 3, ainsi qu'il est dit :

    Et ce que l'Éternel demande de toi, ô mortel, c'est que tu pratiques la justice, que tu aimes la miséricorde, et que tu marches humblement avec ton Dieu. (Michée 6:8)

         Isaïe vint encore une fois, et les réduisit à 2, ainsi qu'il est dit :

    Ainsi parle l'Éternel: Observez ce qui est droit, et pratiquez ce qui est juste. (Isaïe 56:1)

         Amos vint, et les réduisit à 1, ainsi qu'il est dit :

           Car ainsi parle l'Éternel à la maison d'Israël: Cherchez-moi, et vous vivrez (ou«vivez »).                  (          ( Amos 5,4 )

     

     

    (Talmud, Traité Makkot 23b)  http://fr.wikipedia.org/wiki/613_commandements

     

    _____________________________________________________________________________________________