• Prière תפילה

     

    Prière de la Amida תפילת העמידה ou shmoné essré

     

      

                                   Prière      תפילה          

      

      

     

      

    La reconnaissance envers D.ieu est un fondement de la vie du juif.

    Merci "Toda" ( de Hodaa ) veut dire remerciement en hébreu; le mot juif vient de yéhoudi  ( descendant de Juda ).

      

      

     

     

      

    La prière tient une grande place dans la vie juive.

      

    En voici quelques unes des plus courantes :

    1  Shema Israël   שמע ישראל   

    2  Modé Ani   מודה אני  

    3 Prière de la Amida תפילת העמידה ou shmoné essré 

    4 Netilat Yadaim  נטילת ידים 

    5 Netilat yadaim  נטילת ידים   avant de manger du pain

    6 Netilat yadaïm  נטילת ידים   autres occasions

    7 Bénédictions sur les aliments ב ר כ ו ת

    8 Birkat hamazone ברכת המזון  

    9 Bénédiction avant et après l'étude 

     10 Tefilat haderekh תפילת הדרך 

    11 Birkat hagomel   ברכת הגוםל   

    12 Birkat habaït  ברכת הבית   

     

  •   

        

      Prière et bénédictions

             PRIERE ET BENEDICTIONS                

      

      

      

     

    La liturgie juive est riche en prières et bénédictions récitées chaque jour

    ou à des moments bien particuliers.

     

     

    ORIGINE DES BENEDICTIONS

     

    Au départ, les hommes parlaient à D.ieu avec leurs propres mots.

    Après la destruction du Beth hamikdash Temple vers  - 586, Nabuchodonosor chasse le peuple juif en Babylonie. Le peuple n'a plus de repères politique et religieux, et oublie sa langue l'hébreu et la tradition juive. Chaque juif prie dans la langue du pays où il est exilé.

    70 ans après, quand le peuple juif revient d'exil, Ezra et les 120 Sages de la "grande assemblée" réorganisent la vie juive : le texte de la téfila prière Shemone Essré 18 bénédictions ( ou Amida ) que chaque juif devait réciter 3 fois par jour, et les bracot bénédictions à réciter à certaines occasions.

    Depuis lors, la Halakha Loi judaïque demande à chaque juif de réciter ces prières dans l'ordre fixé, 3 fois par jour ( en correspondance aux sacrifices quotidiens au Temple ) et d'autres prières pour le Shabbat et les fêtes.

     

    Le roi David institua la récitation de 100 bénédictions lors d'une épidémie; le peuple les pria et l'épidémie arrêta. Le peuple juif bénit D.ieu au moins 100 fois du matin au soir à travers les différentes prières qui sont dites.

     

       

    LA PRIERE

     

    Il y a plusieurs mots en hébreu pour désigner la prière, dont ceux-ci : 

     •  Bakasha בקשה, comme en français prier, peut être traduit par demander, supplier, implorer...  ( en hébreu, s'il te plaît  se dit bévakasha  בבקשה ).

    •   Tefila תפלה vient du mot tofel qui veut dire attacher, joindre, relier, connecter. On s'attache à D.ieu par la prière.

    Tefila vient aussi de la racine palel פלל se juger ( celui qui prie examine son coeur devant Hashem ). 

    On voit dans la Torah pour la 1ère fois le verbe prier léitpalel  se juger soi-même quand D.ieu rend à Avraham son épouse Sarah qui avait été enlevée par Abimélekh, suite à la prière d'Avraham. 

     

    Prier chaque jour est une mitsva un commandement positif : la Torah nous commande :" Vous servirez l'Eternel votre D.ieu. " La prière est un travail avoda. Les sages disent " Qu'est-ce que le service du coeur ? " " C'est la prière ". Elle a pour but de purifier notre coeur et notre caractère.

    « Devarim Hayots’im Min Halev N’ihnassim El Halev »« Seules les paroles qui sortent du coeur pénètrent dans le coeur ». ( Les Sages ) 

      

     

    STRUCTURE DE LA PRIERE 

     

    1. On arrive devant le Roi avec des louanges
    2. On lui présente nos demandes
    3. On le quitte avec des remerciements pour sa bonté envers nous.  

    C'est aussi la structure de la prière " Amida ".

    La prière comporte aussi des démarches de repentir.

    Il y a un cadre, le rituel, mais aussi une ouverture vers la spontanéité, et des moments de prière spontanée, faite avec nos propres mots. 

     

     

     

    PRIERE 3 FOIS PAR JOUR

     

    On se connecte à D.ieu par la prière 3 fois par jour : le soir, le matin et après-midi.

     « Le soir, et le matin, et à midi, je crierai et je gémirai, et il entendra ma voix. » Psaume 55:17.

    Ces prières s'appellent :

     - Cha'harith           ( prière du matin )

    Min'hah                ( prière de l'après-midi )

    - Arvith ou Maariv   ( prière du soir ).

      

    Avraham aurait initié la prière du matin

    Its'haq celle de l'après-midi

    Yaacov celle du soir.

     

    Dans ces temps de prière, il ya des moments où on prie librement avec ses propres mots.

    Et bien sûr, on prie librement à différents moments de la journée.

      

     

    FORMULE DE LA BENEDICTION

     

    Une bénédiction commence en général par :     ברוך אתה ה' א‑לוהינו מלך העולם...

    " Baroukh ata Adonaï Elohenou melekh ha‑olam... "

    " Béni es-Tu, Seigneur notre Dieu, Roi de l'univers... "

      

    Les prières viennent des textes de la Torah ( comme les Psaumes, le Shema... ) ou ont été créées plus tard.  

     

     

    BENEDICTIONS SELON LES OCCASIONS   

     

    1. ברכות הנהנין    quand on profite d'un produit de cette terre ( ex : nourriture, vêtement...)
    2.  המצוות ברכות quand on fait une mitsva ( ex : mettre les téfilines philactères, allumage des nérot bougies... )
    3. ברכות שבח  והודיה     quand on veut dire notre reconnaissance, ou notre demande... ( ex : avant et après un voyage, devant quelque chose de beau... ).

       

     

    LANGUE DE LA PRIERE 

     

    On dit les prières en Lachone Hakodesh Langue de la sainteté et non en hébreu !

    Si on ne connait pas l'hébreu, on peut essayer de lire une prière en hébreu, lentement, puis la dire dans sa propre langue; D.ieu entend les prières dans toutes les langues et les exauce... même si l'idéal est de faire la liturgie en hébreu ( le Shoulhan Arouh ).

    Certaines prières sont aussi en Araméen.  

    " Si vous ne comprenez pas, votre âme se souvient et comprend ".( Rav Yéhouda Askénazi (Manitou) ) 

      

     

    L'ATTITUDE DU COEUR

     

    Dans le judaïsme, la prière est appelée « avoda shébalèv » culte du cœur. Il est important de concentrer son intention  כוונה kavana sur les mots de la prière. La bénédiction Hoda'a de reconnaissance  doit aussi être dite avec une grande kavana intention. 

    "Le mot 'Avoda' (service) vient du mot 'Iboud' (tannage de la peau d'une bête). Cela signifie que notre service de D.ieu doit être réalisé à l'image du tannage de la peau. De la même façon que ce tannage demande un effort constant et demande à chaque fois que l'on sorte de notre habitude, de la même façon, notre service de D.ieu doit être sous forme de travail constant, sous la forme de progression qui exige un effort important et qui nous demande de sortir de nos propres habitudes."

    (http://davidmouyal.e-monsite.com/pages/religion/comment-definir-le-service-de-d-ieu-dans-le-judaisme.html)

     

     

    COMMENT ON PRIE

     

    La prière se fait en direction de l'Est, vers Jérusalem, vers l'Orient d'où doit venir le Mashia'h, et en souvenir du Temple.

     

    On prie avec des mots, mais aussi avec la gestuelle du corps.

    Il y a des moments où :

    - on est assis, debout ou prosterné. 

    - on avance, on recule ou on se tourne...

    Certaines personnes se balancent d’avant en arrière ou de droite à gauche pour concentrer tout leur être dans la prière.

    On peut prier en tout temps, en tout lieu. On peut prier seul; être dans une synagogue ou en présence d'un rabbin n'est pas indispensable pour prier. Mais la prière communautaire a sa richesse et sa force.

    Mais certaines prières, comme le Kaddish, ou la lecture de la Torah ne peuvent être faites qu'en présence du miniane 10 hommes au moins.  

      

     

    MELODIES DE LA PRIERE

     

    ♫  Les différentes mélodies des textes de la prière viennent des divers lieux où ont habité les Juifs en galout exil

     

     

      

      

      


  •   

      

    Shema Israël   שמע ישראל

      

              SHEMA ISRAEL       שמע ישראל 

      

      

      

                                                                                                                        

                                                                                                                             liora

     

     

     

                 Ecoute Israël, l'Eternel notre D.ieu, l'Eternel est un !        

     ( Deutéronome 6:4 )

      

    Shema Israël   שמע ישראל  

     

     Shema veut dire "écoute".

     

      

     

     La prière du Shema Israël est le texte principal de la liturgie juive.

    C'est la prière juive considérée la plus importante avec la Amida.

     

    Elle est composée de 3 passages de la Torah :

    1. Deutéronome 6,4-9                                                                                         
    2. Deutéronome 11,13-21
    3. Nombres 15, 37-41

     

    Dans ce verset, les lettres ע  Ayin et ד  Dalet, sont plus grandes que les autres lettres : elles forment le mot עד 'Ed témoin     

    En récitant le Shema, chaque juif témoigne du D.ieu unique, et accepte le joug de la royauté de D.ieu.  

      

    On proclame que D.ieu est Un, et que L'Eternel sera un jour :  

    •  reconnu Un selon Zacharie 14,9 : " Ce jour-là l'Eternel sera un et son Nom sera  un." ( Rachi )
    •  par tous les peuples selon Sophonie 3,9 : " Car alors j'offrirai pour tous les peuples une langue épurée pour qu'ils invoquent tous le nom de l'Eternel"

     

     

    ORIGINE

      

     

    C'est la prière que Moïse, peu avant sa mort, a ordonné au peuple d'israël d' "en parler … à ton lever et à ton coucher. " ( Deutéronome 6,6-7 ).

    Il aurait repris les paroles prononcées par les enfants de Yaacov/Israël : Yaacov, avant de mourir, demanda à ses enfants s'il y avait dans leur coeur quelque tortuosité; ses enfants lui répondirent tous ensemble :" Ecoute Israël, l'Eternel est notre D.ieu, l'Eternel est un." Yaacov leur répondit : " Béni soit le nom de Sa Gloire pour l'éternité." ( le Midrash )

      

    •   Le Shema est récité dès tout petit et juste avant de mourir

    •   On l'enseigne aux enfants dès qu'ils peuvent comprendre

    Dès qu'un enfant commence à parler, son père lui apprend le verset « Torah tsiva lanou Moshe, morasha kehilat Yaakov » ( Moïse nous a prescrit une loi, héritage pour la congrégation de Jacob de Deutéronome 33,4 ) et lui apprend à lire le Shema.  (Talmud Soukkot 42a)

     

    •   Tout enfant dès 13 ans a le devoir de le dire matin et soir.   

    •    Il est aussi le dernier mot du croyant qui meurt.

    •    C’est le texte qui se trouve dans la Mezouza petit parchemin dans un boîtier que l'on fixe sur le montant droit des portes. 

    •    Le Shema était le cri de guerre du prêtre, menant Israël contre l'ennemi (Deutéronome 20:3)  

      

     

    QUAND RECITER LE SHEMA

      

     

    On dit cette prière 4 fois par jour :

    1. au début de la prière du matin ( cha'harite ) :  seulement les 2 1ers versets.
    2. au centre de la prière du matin avant les 18 bénédictions de la Amida, et suivi des 3 passages de la torah : Deutéronome 6, 4-9 ; Deutéronome 11,13-21; Nombres 15, 37-41.
    3. au centre de la prière du soir ( ' Arvite ), suivi des 3 passages, avant la Amida
    4. au coucher.

    - Le Shema du matin est récité debout pour saluer l'aurore.

    - Le Shema du soir est récité couché;  il est accompagné de 7 bénédictions selon " 7 fois le jour je te célèbre, à cause des lois de ta justice." ( Psaume 119,164 )

      

     

    COMMENT ON LE RECITE 

      

     

    •  Si on est seul, on commence par la phrase qui précéde le Shema ( dont les lettres initiales forment le mot Amen  אמן) :

      El me-lekh ne-e-ma

      אֶל  מֶֽלֶךְ נֶאֱמָן

     D.ieu est un Roi fidèle

     

    •  On met la main devant les yeux * et on dit le Shema à voix haute :

      Shma yis-ra-el    

    שְׁמַ֖ע יִשְׂרָאֵ֑ל 

      Ecoute Israël

      A-do-nai e-lo-hey-nu

    יהו֥ה אֱלֹהֵ֖ינוּ 

      L’Eternel notre D.ieu

      A-do-nai e-khad

      יהו֥ה אֶחָֽד׃

      L‘Eternel est un

      

    •  On continue avec cette bénédiction à voix basse ( sauf le jour de Kippour ) ** :

      Ba-rukh shem

     בָּרוּךְ שֵׁם 

      Béni soit le nom

      K'-vod mal-khu-to

    כְּבוֹד מַלְכוּתוֹ  

      De son règne glorieux

      L'-o-lam va-ed

     לְעוֹלָם וָעֶד

      A jamais

     ( Autre traduction : Béni soit le Nom de la gloire de Sa royauté pour toujours et partout.)

      

      *  Pour se concentrer le plus, et  comme pour se voiler les yeux pour dire que c'est quelque chose qu'on ne voit pas encore complètement.  D.ieu proclame son unicité dans le 1er verset, mais nous ne pouvons découvrir toute sa splendeur. Il a voilé Sa Face.

     

    ** On dit la 2ème phrase à voix basse sauf à Kippour où exceptionnellement on doit mentionner tous les aspects de la royauté de D.ieu.   

     

     

     

     

     

         ECOUTER LE SHEMA

     

     

       http://www.fr.chabad.org/library/article_cdo/aid/1093612/jewish/Chma-Isral.htm

     

    •   http://www.youtube.com/watch?v=sfF6-TkAnBM&feature=related

     

     

     

     

       

      


  •  

     

            TEFILAT HADEREKH        תפילת הדרך           PRIERE POUR LE VOYAGE

      

    Birkat haderekh תפילת הדרך

           www.jedessine.com

      

    • En partant pour un trajet d'au moins 4 kilomètres, en avion, en bateau ou en voiture, si l’aller-retour dure 72 minutes au moins, on prie D.ieu de nous protéger sur la route et de nous faire arriver sans problèmes. 
    • On fait cette prière au début du voyage, si possible en étant debout.
    • On dit cette prière une fois par jour entre le lever et le coucher ( on ne la répète pas dans la même journée si on voyage à nouveau ). 
    • On dit cette prière une fois par jour si le voyage dure plusieurs jours.

     

    Birkat haderekh תפילת הדרך

    TEFILAT HADEREKH  תפילה לדרך

    adaptation chantée 

     

     

      

      


      

      

      

      

      


  •  

     

     

    BIRKAT HAGOMEL     ברכת הגוםל     BENEDICTION DU GOMEL

      

     

     

    www.dessinsetcoloriages.com

     

     

      

    On dit cette bénédiction si on a échappé à un danger de mort.

     

     2 approches différentes

    1. Les Séfarades récitent cette bénédiction après chaque voyage car on remercie D.ieu pour toutes ses bontés comme la guérison de maladies.
    2. Les Ashkénazes la récitent seulement pour un danger auquel on aurait échappé au cours du voyage. 

     

     

    4 situations où on remercie D.ieu de nous avoir gardés du danger

     

     

           1.  La traversée d’une mer 

     «  Ceux qui descendent en mer sur des bateaux... ont vu les œuvres de D.ieu. Un vent d'orage s’éleva et les abîmes s'élèvent aux cieux et s'abaissent, ils tremblent et s'agitent comme un homme ivre, ils invoquent D.ieu dans leur angoisse et Il les délivre de leurs inquiétudes, il a changé l'orage en bruissement et ils se réjouissent du calme, Ils rendent grâce à D.ieu et ils racontent Ses merveilles aux hommes. » Psaume 107, 23…

     

           2.  La traversée d’un désert 

     «  Ils sont égarés dans le désert (4), dans la solitude du chemin, ils n'ont pas trouvé de ville habitée. Ils ont invoqué D.ieu qui les a fait marcher dans un chemin droit (7). Ils rendent grâce à D.ieu (8). »  Psaume 107

     

     

           3.  La guérison d’une maladie 


    «  Les sots doivent souffrir de leur conduite mauvaise et de leurs péchés (17). Toute nourriture répugne à leur âme (18). Ils invoquent D.ieu dans leur angoisse (19). Il envoie son ordre et les guérit (20). Qu'ils rendent donc grâce à D.ieu (21). » Psaume 107

     

     

           4.  Le prisonnier libéré 

      
     « Ceux qui habitent dans les ténèbres et les ombres de la mort parce qu'ils se sont révoltés contre la parole de D.ieu, il ploya avec peine leur coeur. Il ont invoqué Hachem dans leur angoisse, Il les délivre des ténèbres et des ombres de la mort. Qu'ils rendent donc grâce à D.ieu. » Psaume 107, 10-14

    ( http://www.modia.org/priere/gomel.html )  

     

     

     Pour se souvenir des 4 dangers 

       « Vékhol Hahayim Yodoukha séla »
       Le mot Hahayim : h=H’avouch (emprisonné) ; y=yam (mer) ; i=Issourim (maladies);    m=Midbar (désert).         

     

     


    Comment on récite cette prière

     

     

    • On récite aussi cette prière après une guérison, 7 jours après un accouchement, après avoir nagé en mer…
    • Tout voyage peut être dangereux, qu’il soit fait sur la terre, dans les airs ou sur les mers : un voyage en voiture ou en train d’une ville à une autre d’au moins 72 minutes, est considéré comme la traversée d’une mer ou d’un désert.
    • Si on fait le même voyage chaque jour, on ne la dit qu’une fois par mois.
    • Cette bénédiction, qu'on trouve dans le siddour, est dite par l’homme ou la femme reconnaissant en présence d’un miniyan ( 10 hommes ) après la lecture de la Torah.
    • On donne la tsédakha.

     

      

      

    BIRKAT HAGOMEL

     « Rendez hommage à l’Eternel ! C’est bon ! Car son bienfait est éternel ! » Psaume 107,1

     « Qu’ils rendent grâce à l’Eternel pour son bienfait et ses prodiges en faveur des fils d’Adam. »    Psaume 107,8

     «Baroukh Ata H’…Melekh Aolam Hagomel Léh’ayavim Tovot, Cheguemalani Kol Touv ».

    Tu es Béni Hashem (Tu es la source de la Bénédiction) Notre D.ieu Roi du Monde, dispensateur de bienfaits aux coupables, qui m'a dispensé tant de biens.

                     L’assemblée dit « Amen »  puis :

     « Tsour Acher Guemalekha Kol Touv, Hou Yiguemolekha Kol Touv Laad Nétsah Séla »

     Que le Rocher qui t’a fait du bien, Lui-même te comblera de tous les bienfaits à tout jamais. Séla ! »

                                                                         ou te garde et te protège pour toujours séla !

      

    ( Rav Ovadia Yossef www. viejuive.com)

     

     

    ________________________________________________________________________________________________________________

      

      


  •  

     

                     BIRKAT HABAIT        ברכת הבית       Birkat habaït  ברכת הבית                              

     

     

    La bénédiction du foyer est souvent inscrite sur ​​des plaques à l'entrée des maisons juives.

    C'est une bénédiction pour un foyer heureux et paisible.

     

    Il existe différentes bénédictions.

      

     Voici un exemple :

       

    Hébreu

    Phonétique

    Français

      

    ברכת הבית :


    בזה השער לא יבוא צער.
    בזאת הדירה לא תבוא צרה.
    בזאת הדלת לא תבוא בהלה.
    בזאת המחלקה לא תבוא מחלוקת.
    בזה המקום תהי ברכה ושלום.

        

       Birkat habayit :


    Bezeh ha shaˁar lo yavo tzaˁar.
    Bezot haddirah lo tavo tzarah.
    Bezot haddelet lo tavo bahalah.
    Bezot hammaḥlaqah lo tavo maḥloqet.
    Bezeh hammaqom tehi b'rakhah v'shalom.

                     

    Bénédiction pour la maison : 

      Birkat habaït  ברכת הבית                  

     

     

       

    Par cette porte le malheur ne passera pas

    Dans cette maison la détresse ne viendra   pas

    En cette demeure aucune frayeur ne rentrera

    Dans ce foyer la discorde n'aura pas de place

    Que dans cet endroit règnent la   bénédiction et la paix.

     

      

      

    DESSINS DE  BIRKAT HABAIT

      

        שלום Birkat habaït  ברכת הבית                  

    On y voit souvent le mot שלום shalom qui signifie paix, mais il comprend aussi la bénédiction, la santé, la protection….

      

     

    •    Branche d'olivier                                                                                 

    Des décorations de branches d’olivier sont fréquentes car on         Birkat habaït  ברכת הבית                            

    pense au rameau d’olivier rapporté par la colombe après le déluge.

      

                                                                                coloriage-en-ligne.lol.net

     

     

     

                                                          ACTIVITE  

      

    Prenez des pinceaux, crayons, ciseaux, colle... pour créer votre tableau de Birkat habaït personnel.                                       

                                                           

                                                                   12 Birkat habaït  ברכת הבית

                                                                                   liora